samedi 8 mai 2010



L'Arlequin de Flo est tombé

Vent violent, hiver rude

Aujourd'hui il est debout
et resplendit à nouveau



Sa cicatrice de pierre, sa brisure sont ineffaçables
Sa stature, ses couleurs, sa gaieté sont immuables

Une pensée, un message, une larme, un sourire
nous réuniront à nouveau

le 18 mai à 17h
(allée 54).

Que vous soyez loin ou proche,
ce moment ne sera ni triste, ni joyeux,
il sera tout simplement.


Et nous aimerons cet instant fugace
les coeurs et l'amour rassemblés
semblent plus forts que
l'oubli
pour re-susciter la présence
d'un fils, un frère, un ami d'exception...

7 commentaires:

luc's mam a dit…

Le cimetière du sud ferme ses portes à 17h45.
Voiture au pas autorisée.

luc's mam a dit…

Ce blog est un lien puissant.
Le nombre de personnes qui continuent à se connecter est incroyable. N'ayez pas peur d'y laisser une petite trace lors de votre passage...Nous aimons.

Olivier a dit…

Très régulièrement, j'ai une pensée pour Flo, cet ami incroyable par sa sincérité et sa sympathie. Jamais je ne t'oublierai. Je reste sans voix devant cet arlequin que je n'ai pour l'instant jamais eu l'occasion de contempler.

ROMY a dit…

Je n'ai pas connu le fils, je l'aime à travers sa mère et chéris avec elle sa mémoire...
Romy

Hélène a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Hélène a dit…

Pense à l'arbre qui ne bouge pas d'un pouce tout en dansant sous le souffle du vent, pense à l'eau qui ne change jamais de nature tout en changeant librement de forme au gré des circonstances, Florian tu es l'arbre, l'eau, le vent et les nuages.
Hélène

Christine a dit…

Depuis nos montagnes du sud ouest, nous communions avec vous tous, Isabelle, Lucas, Hervé et tous les proches de Flo.
Nos pensées ne sont pas de simples passantes le seul jour du 18 mai, elles nous éveillent et nous mobilisent si souvent, car on n'oublie jamais, Florian est dans le coeur de chacun d'entre nous et nous sommes tous liés, d'âme à âme, au nom de la vie, au nom des beaux souvenirs qu'il a laissés...
Nous nous relions à vous et vous embrassons. Avec toute notre affection.
Christine, Christophe, Silouan et Aurian ( Tarbes ) et Yannis ( Nancy )